Symboles en péril : Le tigre

Tigre _ Symbole de Singapour

Tigre _ Symbole de Singapour

L’Almanach Cousteau de l’Environnement – Les quatre grands changements : Les choses qui disparaissent – pages 310-311

Le tigre (Panthera tigris), qui occupe le sommet de la chaîne alimentaire de la forêt, est le symbole de la puissance, de la splendeur, de l’indépendance. Il apparait sur les armoiries de la Malaisie, de Singapour, du Malawi… On trouve des tigres dans toute l’Asie, depuis le Caucase jusqu’en Sibérie… A la fin des années 60, l’Inde exportait chaque année près de trois mille peaux de tigres. A la fin des années 70, ce pays a interdit ce commerce et créé 11 réserves de tigres du Bengale (avec l’aide du WWF et du Smithsonian Institute). Le Népal, le Bangladesh et le Bouthan ont adopté à leur tour des mesures similaires. On estimait alors qu’il ne restait plus que 2 000 à 3 000 tigres du Bengale, contre 40 000 au début du XXème siècle. Les autres sous-espèces de tigres étaient encore plus menacées. On ne comptait plus que 200-300 tigres de Sibérie, 400-500 tigres de Sumatra (Indonésie), quelques tigres de la Caspienne (Turquie), de Chine et de Java, mais plus aucun tigre de Bali ou de Singapour (disparu en 1932). La population mondiale de tigres en liberté était estimée à 4 000 contre 100 000 en 1900. Le tigre a été inscrit sur la liste rouge des animaux en danger de l’UICN en 1969 et de nombreux pays en ont interdit la chasse et le commerce des peaux, ce qui a permis de donner une chance de survie à plusieurs sous-espèces particulièrement menacées.

Au cours du XXème siècle, le nombre de tigres a diminué de 95% et 4 sous espèces se sont éteintes (Bali, Singapour, Java, Caspienne). Aujourd’hui, le tigre est inscrit sur la liste rouge de l’UICN dans la catégorie “espèce en danger”. La population totale, après avoir fortement chuté au cours des dernières décennies, semble en augmentation depuis quelques années, avec 3 890 félins sauvages répertoriés par le WWF et le Global Tiger Forum (GTF), contre 3 200 en 2010. La sous-espèce qui s’en est la mieux sortie reste le tigre du Bengale, alors que les autres voient leur survie sérieusement compromise (les tigres de Sumatra et de Malaisie sont classés comme sous-espèces en danger critique). Le tigre est, comme le lion,  menacé par la destruction de son habitat et par le braconnage. Comme son cousin Africain, il est la cible d’individus crédules qui espèrent s’approprier une part de sa puissance en consommant certains organes.

 

Comments are closed