Symboles en péril : Le lion

Lion _ Symbole de l'Angleterre

Le Lion,  Symbole de l’Angleterre

 

L’Almanach Cousteau de l’Environnement – Les quatre grands changements : Les choses qui disparaissent – page 310

Le lion (Panthera leo), “roi des animaux”, est cité plus de cent fois dans la bible et incarne dans de nombreux contes et romans à la fois le courage, la force, la noblesse… Il apparait sur de nombreuses armoiries, souvent dans des régions où il n’existe pas (plus) à l’état sauvage : Angleterre, Inde, Kenya, Burundi, Sénégal, Swaziland, Singapour, Cambodge, Sri Lanka … Les lions qui occupaient l’Europe orientale et le Moyen-Orient jusqu’au IIème siècle et l’Afrique du Nord jusqu’au milieu du XIXème siècle, ne vivent plus à l’état sauvage qu’au sud du Sahara (en majorité dans le Parc National du Serengueti en Tanzanie) et dans le Nord-Ouest de l’Inde (forêt de Girnar). Le lion souffrait de l’expansion des terres agricoles et du manque de gibier, principalement pendant les périodes de sécheresse. Il était aussi la proie de chasseurs avides de sensations fortes et prêts à tout pour un stupide trophée. En 1979, la population de lions africains était estimée à 200 000 et celle des lions d’Asie à 200 à 250 individus.

Aujourd’hui, le lion est inscrit sur la liste rouge de l’UICN dans la catégorie “espèce vulnérable”. La population globale est estimée à 23 000 adultes, soit une chute de plus de 40% en 21 ans (3 générations). Elle a cependant progressé de 12% dans certaines régions du Sud de l’Afrique (Botswana, Namibie, Afrique du Sud, Zimbabwe) et en Inde. En Afrique de l’Ouest, le lion est considéré comme étant en danger critique. Les tueries aveugles pour la défense du bétail, la forte réduction et la fragmentation de leur territoire de chasse, les conflits humains, comptent parmi les principales causes de ce déclin. Le roi des animaux est aussi de plus en plus menacé par le commerce de ses os et autres parties de son corps utilisées par certaines médecines traditionnelles archaïques, tant en Afrique qu’en Asie.

 

Comments are closed