Petit musée de l’automobile

Petit musée de l’automobile

L’Almanach Cousteau de l’Environnement – Outils propres et impropres – page 366

oldies accident

Premier accident de la route

17 aout 1896 au Crystal Palace à Londres. Une Roger-Benz a renversé une piétonne qui a succombé, le crâne fracturé par une roue de la voiture. Le conducteur ne roulait qu’à 6,5 km/h au moment du choc. Aujourd’hui, un tiers des accidents et des blessures proviennent de chocs entre une voiture et un piéton qui surviennent majoritairement eu dans un environnement urbain et à faible vitesse. Les constructeurs automobiles sont contraints de mettre sur le marché des véhicules équipés de technologies réduisant le risque de blessure grave pour les piétons : matériaux absorbant l’énergie, géométrie des parechocs préservant les organes vitaux, capots actifs, airbags piétons, détecteurs de piétons, freinage d’urgence autonome…

 

Premier PV pour conduite en état d’ivresse

10 septembre 1897 à Londres. Un chauffeur de taxi est arrêté par un agent de police pour avoir conduit son véhicule électrique en état d’ébriété. Aujourd’hui, le seuil de 0,5 g par litre de sang est, dans la plupart des pays du monde, la limite maximale d’alcoolémie autorisée au volant. D’autres pays, comme les Etats-Unis et le Royaume-Unis, sont plus laxistes et autorisent jusqu’à 0,8 g/l. D’autres sont par contre plus stricts et interdisent des taux d’alcoolémie supérieurs à 0,2 g/l, c’est notamment le cas de la Suède et de la Finlande.

 

Premier excès de vitesse

28 janvier 1896 à Paddock Wood (Angleterre). Un automobiliste a reçu une contravention pour avoir osé traverser la ville à près de 13 km/h ! Lorsque le premier code de la route fut instauré en France en 1921, la vitesse était limitée depuis 1899 à 30km/h, et à 20 km/h en ville. Pour faire face à l’augmentation continue de la mortalité sur les routes qui atteignit le record de 18 034 morts en 1973, le code de la route dû être adapté à la puissance toujours plus grande des automobiles. Aujourd’hui la vitesse maximale autorisée dans la plupart des villes européennes est de 50 km/h, elle varie de 70 à 100 km/h sur route et de 90 à 130 km/h sur autoroute. En Allemagne, où la mortalité routière n’est pas plus élevée que dans d’autres pays d’Europe, la vitesse est libre sur certaines portions d’autoroutes. Depuis 2003, un réseau de radars automatiques contrôle la vitesse des automobiles sur les routes de France. Basés sur des cinémomètres à effet Doppler associés à un système de prise de vue numérique automatisé, ils ne cessent d’être améliorés pour devenir toujours plus précis, plus petits, moins visibles.

 

Première voiture volée

Juin 1896 à Paris. Le baron de Zuylen s’est fait voler sa Peugeot par son mécanicien. Chaque jour, près de 9855 voitures sont volées dans le monde, soit 4 millions chaque année. C’est au États-Unis qu’on en vole le plus (près de 1,25 million par an), ce qui est logique compte-tenu du parc installé. En 2016, il y a eu 108.304 plaintes déposées en France pour vol de voiture. Le modèle le plus volé était le Range Rover Evoque (167 vols). Il faut dire que c’est plutôt facile de subtiliser cette star des SUV Premium : programmer une clé vierge en moins d’une minute avec un boîtier électronique acheté quelques milliers d’euros sur le Net pour repartir avec.

 

Première automobile à essence de série

1901, Lansing (Michigan). 433 automobiles sont sorties des ateliers d’Olds. En 1902, ce sera 2500. C’était un an avant la fondation de la société Ford. Le prix d’une Oldsmobile : 650 dollars. 115 ans après, les automobiles à moteur essence ont envahi la planète et la polluent allégrement.

Première voiture utilisée par un médecin

1895 à Youngstown (Ohio). C’était une idée révolutionnaire, surtout pour répondre aux urgences. Elle dû être abandonnée au bout de dix-huit mois parce que l’automobile effrayait les chevaux de la ville. 121 ans après, les médecins n’effraient plus les chevaux en traversant la ville… il n’y a plus de chevaux en ville.

 

Premier centre commercial de banlieue

1907 à Baltimore (Maryland). Le Roland Park de Baltimore est identifié comme étant le premier centre commercial de banlieue du monde. En Europe, il faudra patienter jusqu’en 1960 pour voir s’installer les premiers centres commerciaux, et même 1969 pour la France, avec Englos-les-Géants dans la banlieue lilloise. Aujourd’hui, les plus grands centres commerciaux du monde sont tous asiatiques et le premier de la zone occidentale, situé au Canada, n’occupe que la 17ème place. La multiplication des grandes surfaces commerciales à entrainé une désertification des centres villes. Le parc de magasins en France, qui avait atteint son apogée dans les années 1920, n’a cessé de décliner. Près d’un demi-million de boutiques ont disparu en moins d’un siècle.

 

Première autoroute

10 septembre 1921 à Berlin. L’autobahn Avus d’une longueur de 10 km était une autoroute à 2 voies séparées par une ligne de gazon. L’autoroute est la voie routière la plus sûre avec près de 5 fois moins d’accidents que sur les routes nationales et départementales. Les autoroutes ont été construites pour fluidifier la circulation et diminuer les bouchons. Ceux qui partent en vacances estivales ou hivernales savent ce qu’il en est. Pour remédier à ce problème, certains ont imaginé qu’il suffirait d’augmenter le nombre de voies. C’est ainsi qu’en 2008, le Texas a inauguré “la plus large autoroute du monde”, la “Katy Freeway” dotée de 26 voies. Moins de dix ans plus tard, on y roule encore plus lentement qu’avant l’élargissement.

 

Comments are closed