Les nouveaux alchimistes

L’Almanach Cousteau de l’Environnement – Outils propres et impropres – pages 372-374

New Alchemy Institute

L’Institut de la Nouvelle Alchimie (“New Alchemy Institute”), fondé en 1969 près du village de Wood’s Hole (Cap Cod, Massachussetts) par un groupe de jeunes écologistes américains (John Todd, Nancy Jack Todd, William McLarney), avait pour but d’expérimenter de nouvelles approches écologiques utilisant les avancées technologiques disponibles.

Les nouveaux alchimistes ont créé une Arche, un “abri biologique” pour l’homme fondé sur l’écologie bien comprise. Le toit du bâtiment, translucide et orienté au Sud, permettait d’emmagasiner la chaleur de la journée pour la restituer pendant la nuit. Les défécations des poissons herbivores (tilapias) se nourrissant d’algues servaient à fertiliser les jardins cultivés sans intrants chimiques, selon le principe de l’aquaponie. Ce système intégré permettait de satisfaire aux besoins de base en alimentation et en chauffage.

Au début, le sol sableux ne permit pas d’obtenir des productions agricoles suffisantes. Ce sol fur progressivement enrichi par un compost réalisé à partir d’algues et de déchets organiques récoltés pendant plusieurs années. Des méthodes de jardinage efficace permirent alors d’augmenter les récoltes de manière spectaculaire : une parcelle de 500 m2 travaillée une demi-heure par jour suffisait à nourrir en légumes 13 personnes. L’utilisation de paillis permettait d’économiser de grandes quantités d’eau. Un réservoir d’aquaculture en aquaponie de 250 litres donnait 23 kilogrammes de nourriture par an, soit beaucoup plus qu’une installation ordinaire (les bassins transparents activent la croissance des algues et l’eau est maintenue propre grâce au pompage des déchets). La Nouvelle Alchimie utilisait des procédés fondés sur la compréhension des mécanismes à la base des équilibres des écosystèmes.

Les nouveaux alchimistes ont commencé à élaborer des projets de villages solaires sur le principe du modèle biologique intégré des Arches (lire article “Le village réinventé”). L’objectif était de transposer le concept dans les pays du Sud (Afrique, Asie, Amérique Latine) dans lesquels le village représentait la cellule sociale de base. Un premier centre a été créé au Costa Rica.

Les nouveaux alchimistes n’avaient qu’une ambition : permettre à l’humanité de satisfaire ses besoins tout en préservant l’environnement. John Todd imaginait “un monde où des systèmes de style biologique, conçus dans une harmonieuse globalité par l’intelligence humaine, contrôlés par des micro-calculateurs, alimentés par des sources d’énergie indéfiniment renouvelable, fourniront ce qu’il faut pour réussir une vie bien remplie parce que créative…”

Les chercheurs du New Alchemy Institute n’ont cessé d’observer, d’inventer et de tester des modes de production alternatives permettant aux humains de combler leurs besoins de nourriture, d’énergie, de logement, tout en respectant leur environnement. Ils ont démontré qu’il était possible de modifier significativement notre impact sur la planète. John Todd, véritable designer écologique, a été nommé par le MIT comme un des 35 plus grands inventeurs du 21ème siècle.

“..si une poignée d’individus comme les membres du New Alchemy et d’Ocean Arks ont réussi à apprendre à protéger et restaurer la Terre, imaginez ce qui pourrait se produire si des communautés, des États, des pays et des alliances internationales consacraient leurs énergies à la préservation de la vie sur la planète.” (Nancy Jack Todd, Écodesign : des solutions pour la planète – L’aventure du New Alchemy Institute –2007).

Ce concept qui semble formidablement prometteur n’était pas le fruit de l’imagination débridée de quelques activistes écolos prônant un retour à la nature, mais l’œuvre de scientifiques. La question qu’il faut se poser c’est de savoir à partir de combien de catastrophes environnementales l’opinion publique se réveillera de sa torpeur consumériste.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *