La science et ses instruments

L’Almanach Cousteau de l’Environnement – Outils propres et impropres – pages 396-397

 

Dans ce chapitre, les auteurs de l’Almanach Cousteau de l’Environnement (1981) donnaient quelques exemples d’inventions remarquables.

Thomas Edison aurait breveté quelques 1 300 inventions; pendant une période de 4 ans il en aurait même déposées en moyenne 1 tous les 5 jours. Les auteurs de l’Almanach étaient un peu optimistes puisque Thomas Edison n’avait “que” 1 093 brevets et inventions à son actif. Il a vendu son premier brevet à l’âge de 22 ans : un procédé améliorant une machine à transmettre les cours de la Bourse. En 1877, il inventait le phonographe, permettant de retranscrire la voix humaine enregistrée sur un cylindre tournant. Deux ans plus tard, il inventait l’ampoule électrique fabriquée industriellement (l’ampoule électrique avait déjà été inventée en 1835 par James Bowman Lindsay). C’était peut-être un génie, mais il ne faut pas croire qu’il a tout inventé tout seul. Pas moins de cinq mille employés et chercheurs travaillaient dans son complexe de West Orange (New Jersey), une start-up avant l’heure. Les entreprises exploitant ses inventions ont été regroupées dès 1892 en une seule, qui deviendra plus tard l’une des plus grandes multinationales : General Electric (GE). Edison n’était pas non plus infaillible. En 1884, il s’est séparé de son employé Nikola Tesla, l’inventeur du courant alternatif dans lequel lui-même ne voyait aucun avenir, allant même jusqu’à inventer la chaise électrique pour démontrer sa dangerosité. Les “génies” ne font pas toujours progresser l’humanité, loin s’en faut.

Thomas Edison et son phonographe (1878)

Léonard de Vinci, qui était à la fois peintre, architecte, anatomiste, ingénieur… a réalisé de nombreux croquis qui préfigureraient des inventions qui devaient se concrétiser beaucoup plus tard : avion, hélicoptère, sous-marin, bateau à aubes, parachute, palmes de natation, turbine à eau, pompe à eau, gilet de sauvetage, automobile, mitrailleuse… On sait aujourd’hui que Léonard n’était vraiment le prodigieux génie en avance de plusieurs siècles. La plupart de ses machines étaient  plus ou moins ébauchées dans des traités d’inventions de son époque (Francesco di Giorgio Martini, Leon Battista Alberti, Taccola). C’est d’ailleurs presque toujours le cas ; un inventeur ne fait souvent qu’apporter sa pierre au long édifice d’inventions successives, ce qui est déjà tout à fait honorable. Par exemple, Léonard n’a pas inventé le principe du parachute puisqu’au IIIe millénaire av. J.-C., un empereur de la dynastie Xia aurait sauté d’une grange en feu en tenant à bout de bras deux parasols. C’est le Français André-Jacques Garnerin, qui a réalisé le premier saut en parachute de l’histoire, lorsqu’en 1797 il s’élança courageusement dans le vide à partir d’un ballon.

L’exposition “Futurama” à l’Exposition Universelle “Bâtir le monde de demain” de New-York en 1939-1940 (sur le site de Flushing Meadows) envisageait ce que serait la vie aux Etats-Unis en 1960 : deux mois de congés payés, voitures à air conditionné coûtant à peine 200 $ (282 $ actualisés)… L’avenir n’a pas choisi exactement la voie utopique envisagée par Futurama (sponsorisée par General Motors) et c’est plutôt le chaos qui est arrivé avec la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, la loi américaine ne contraint pas les employeurs à accorder des congés à leurs salariés et la moyenne nationale est d’environ 9 de jours de congés/an, donc loin des 2 semaines. Le prix moyen d’une petite voiture citadine aux Etats-Unis n’est pas tout à fait de l’ordre de 300 $, mais plutôt de.18 600 $. Les futurologues se sont souvent trompés, dépassés par l’accélération des innovations et par l’évolution chaotique de la société.

Futurama – New-York 1939 – Exposition Universelle “Bâtir le monde de demain”

La construction de la Transamazonienne, reliant le Pérou à l’Atlantique, (5 000 kilomètre entre 1970 et 1971) se fit avec une telle précipitation que les ingénieurs ne s’aperçurent même pas qu’ils avaient construit trois ponts pour enjamber les méandres d’une même rivière. Ils ne vérifièrent pas non plus qu’un tronçon de 150 km de route serait inévitablement submergé par la retenue d’un barrage hydroélectrique dont la construction était prévue. Aujourd’hui, cette route est le symbole du désastre écologique et économique. A part quelques sections, la route est aujourd’hui très peu utilisée, voire pas du tout, car elle est impraticable une bonne moitié de l’année, lors de la saison des pluies. (lire article “Il y a beaucoup à sauver : L’Amazonie”). Les ingénieurs et architectes ne sont pas toujours talentueux.

L’utilisation de l’énergie solaire est une idée ancienne. Une pompe à eau solaire fut conçue en 1615. L’eau contenue dans une boite noire en métal était chauffée par le soleil et propulsée dans les canalisations par l’air chaud sous pression. En 1882, l’ingénieur français Abel Pifre fit la démonstration d’une presse d’imprimerie alimentée par la vapeur générée via un miroir concave concentrant le rayonnement solaire. Les journaux de l’époque prédirent la généralisation prochaine des moteurs solaires. Il a fallu tout de même attendre un peu plus longtemps. Aujourd’hui, l’énergie solaire est l’une des énergies durables les plus prometteuses et devrait devenir compétitive par rapport aux énergies fossiles (lire l’article “Les cellules photovoltaïques”). Les pompes à eau solaires sont souvent les seules alternatives économiquement pertinentes pour alimenter en eau potable les populations vivant dans des régions désertiques isolées.

En 1977, le réseau téléphonique du Caire comptait 208 000 postes pour 8 millions d’habitants… mais aucun annuaire. Le premier annuaire des abonnés téléphoniques datait pourtant de 1880 et les opératrices des Postes et Télégraphes suisses ont commencé à utiliser des annuaires à partir de 1921. En 1983, l’apparition du minitel en France lança l’annuaire électronique, véritable révolution avant la démocratisation des annuaires sur Internet dans les années 2000. La question qui se pose est de savoir pourquoi le Caire en 1977 pouvait accéder à la technologie du téléphone, mais oubliait de mettre en place un annuaire. Les nouvelles technologies se démocratisent parfois de façon désordonnée.

Il y a souvent un certain décalage entre le concept et l’innovation. Certaines idées ont mis des décennies avant d’être concrétisées par des objets devenus communs. L’Almanach dressait aussi une liste de produits usuels avec l’intervalle de temps entre leur conception et leur réalisation. Je l’ai corrigée et j’y ai ajouté quelques inventions “récentes” (après 1981). Il est parfois difficile de dater une invention car c’est souvent le fruit d’une accumulation de concepts. L’histoire, qui a besoin de figures historiques, ne retient souvent qu’un inventeur, et oublie tous les autres.

 Conception - InventionRéalisation - CommercialisationIntervalle (années)
Télégraphe électrique1753 - Anonyme1838 - Wheastone85
Photographie1782 – J. Charles1839 – LJM. Daguerre57
Lave-linge1797 – JC. Schäffer 1907 – AL. Fischer110
Cinématographe1832 – J. Plateau1895 - Frères Lumières63
Aliments congelés1834 – J. Perkins1923 – C. Birdeye89
Fermeture éclair1851 – E. Howe1894 – W. Judson L. Walker43
hélicoptère1861 – G. de Ponton d’Amécourt1943 – II. Sikorsky82
Café instantané1881 – A. Allais1935 – Nestlé (Nescafé)54
Télévision1884 – P. Nipkow1931 – R. Barthélemy47
Lave-vaisselle1886 – J. Cochran192034
Stylo à bille1888 - JJ. Loud1943 – L. Bíró G. Bíró55
Radio1893 – G. Marconi, N. Tesla1906 – GW. Pickard13
Eclairage fluorescent1895 – T. Edison, E. Becquerel1910 – G. Claude15
Antibiotiques1897 – E. Duchesne1939 – H. Florey EB. Chain42
Radar1904 – C. Hülsmeyer1935 – HK. von Willisen H. Hollmann31
Magnétoscope1909 – C. Senlecq1954 - RCA45
Nylon1935 – W. Carothers1938 – DuPont de Nemours2
Ordinateur1936 – AM. Turing1946 – P. Eckert JW Mauchly10
Energie nucléaire civile1938 – O. Hahn et L. Meitner1956 – Grande -Bretagne18
Transistor1947 – J. Bardeen W. Shockley W. Brattain1950 – N. Krim H. Mataré3
Compact Disc1976 - Philips1982 – Philips + Sony6
Ecran tactile1972 - IBM1984 - Bell12
Téléphone mobile1973 - M. Cooper1983 - Motorola10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *